Demain La Terre

Les démarches "sans"
de Demain la Terre

Fruits et légumes contrôlés
« sans résidu détecté »
ou « cultivés sans pesticide de synthèse »

Les producteurs Demain la Terre tendent à réduire l’usage de produits phytopharmaceutiques (communément appelés « pesticides ») de synthèse et à en faire disparaître toute trace dans les fruits et légumes.
Dans le cadre de cette démarche, certains fruits et légumes de nos producteurs sont contrôlés « SANS résidu de pesticide détecté » ou « cultivés SANS pesticide de synthèse ».

Ces critères s’appliquent dans les entreprises qui le souhaitent, et s’ajoutent à tous les autres critères obligatoires du label Demain la Terre. Une partie des productions de nos adhérents Kultive, Pomliberty, Ferme de la Motte, Picvert, Le Jardin de Rabelais, Val de Sérigny, Le Verger de la Blottière et LOU disposent déjà de l’une ou l’autre de ces mentions.

Pesticide de synthèse

On entend par « pesticide de synthèse » tous les produits phytopharmaceutiques issus de la chimie de synthèse possédant une Autorisation de Mise sur le Marché.

Résidus de pesticides

On appelle « résidus de pesticides » les matières actives, et leurs métabolites, qui peuvent rester dans les fruits et légumes suite à un traitement phytosanitaire (liste des substances homologuées établie par le règlement CE n°1107/2009).

Fruits et légumes contrôlés
« sans résidu détecté »

L’absence de résidu est conditionnée par la non-détection de matières actives dans les analyses (conformément à la limite de détection). Les laboratoires effectuant les analyses sont tous accrédités par le Comité FRançais d’ACcréditation (COFRAC*) ou équivalent.

Les analyses de résidus consistent à rechercher et quantifier toutes les matières actives susceptibles d’être présentes dans le fruit ou le légume. Elles sont faites par Méthode Multi-Résidus qui permet de couvrir des groupes de substances, ou de manière ciblée, molécule par molécule.

Il est également demandé d’inclure une analyse mono-résidu pour les molécules non couvertes par la Méthode Multi-Résidus lorsqu’il y a un risque qu’elles soient présentes.

Plus de 600 substances actives peuvent ainsi être recherchées.

Une analyse de risque du champ à l’expédition de chaque lot du fruit ou du légume concerné est mise en place et permet de déterminer la fréquence et les modalités de mise en oeuvre des analyses. De plus, elle permet de connaître les risques de contaminations croisées liées aux cultures environnantes, qui pourraient polluer les échantillons. Un protocole d’échantillonnage est formalisé en fonction de l’analyse des risques.

Dans le cadre de la démarche Demain la Terre, un audit annuel est réalisé dans l’entreprise adhérente par un organisme de contrôle indépendant. Lors de cet audit, la conformité au référentiel Demain la Terre est vérifiée, dont celle aux critères « sans résidu détecté ». L’entreprise se doit de réaliser des contrôles internes tout au long de sa production, l’audit externe ne fait qu’appuyer la robustesse du système de contrôle interne.

La mention « sans résidu de pesticide détecté » est ajoutée au logo Demain la Terre sur le fruit ou le légume.

Pour le consommateur, choisir un fruit ou légume contrôlé « sans résidu de pesticide détecté », c’est l’assurance de consommer un produit sans trace de pesticide. Les protocoles complets de production et d’analyses spécifiques à chaque produit sont disponibles pour chaque entreprise de mise en marché.

* Le COFRAC est l’instance nationale qui reconnait les compétences et l’impartialité des organismes d’évaluation de la conformité et des laboratoires.

Fruit ou légume
« cultivé sans pesticide de synthèse »

Le producteur s’engage à n’appliquer aucun traitement pesticide de synthèse de la graine/plant au fruit/légume.

Seuls les produits utilisables en Agriculture Biologique (liste établie par le règlement (CE) n°889/2008 de la Commission du 5 septembre 2008) et les produits de biocontrôle (établie par la DGAL au titre des articles L.253-5 et L.253-7 du CRPM) sont autorisés.

Les produits de biocontrôle comprennent les macro-organismes (insectes) et les produits phytopharmaceutiques qui sont composés de micro-organismes (bactéries, champignons,…), de médiateurs chimiques (phéromones et kairomones), ou de substances naturelles d’origine végétale, animale ou minérale.

Dans le cadre de la démarche Demain la Terre, un audit annuel est réalisé dans l’entreprise adhérente par un organisme de contrôle indépendant. Lors de cet audit, la conformité au référentiel Demain la Terre est vérifiée, dont celle aux critères « cultivé sans pesticide de synthèse ». L’entreprise se doit de réaliser des contrôles internes tout au long de sa production, l’audit externe ne fait qu’appuyer la robustesse du système de contrôle interne.

Les contrôles relatifs à la culture sans pesticide se basent sur la consultation du cahier de cultures, des locaux techniques correspondants et la visite des parcelles concernées par le protocole, ainsi que sur la réalisation d’analyses d’eau, de sol et sur le produit.

La mention « cultivé sans pesticide de synthèse » est ajoutée au logo Demain la Terre sur le fruit ou le légume.

Pour le consommateur, choisir un fruit ou légume contrôlé « cultivé sans pesticide de synthèse », c’est faire le choix d’un produit respectueux de l’environnement. Les protocoles complets de production et d’analyses spécifiques à chaque produit sont disponibles pour chaque entreprise de mise en marché.