Demain la Terre

Domaine de Marcerolles

Le Domaine de Marcerolles regroupe une trentaine de producteurs de cerises, abricots, pêches et nectarines dans le Gard, la Drôme et l'Ardèche engagés pour faire perdurer une histoire de près de 50 ans.

SAS Domaine de Marcerolles

Créée en 2019, l’Association des Amis du Domaine de Marcerolles regroupe aujourd’hui une trentaine de producteurs de cerises, abricots, pêches et nectarines sur le secteur du bassin rhodanien du Gard, de l’Ardèche et de la Drôme décidés à faire perdurer l’histoire de cette filière de près de 50 ans.

Les acteurs de la filière se sont retrouvés autour de nombreuses valeurs transgénérationnelles que sont la préservation de la biodiversité, le développement durable, la qualité des produits et la valorisation du terroir provençal. La mise en valeur de la filière a été confiée à un bureau commercial, le « Domaine de Marcerolles » qui a développé une politique de marque, éponyme, pour mettre en marché près de 4500 tonnes de production dans des conditionnements biodégradables pour l’ensemble de la gamme.

En 2021, la filière a obtenu le label AgriEthique en s’engageant sur 3 axes : labellisation HVE des exploitations, contractualisation sur des périodes pluriannuelles et juste rémunération des membres de l’Association

Pour aller plus loin et renforcer plus encore ses engagements en termes de responsabilité sociétale et environnementale, elle s’engage cette année dans la labellisation « Demain la Terre » de ses activités. Frédéric ABERLENC, Dirigeant du « Domaine de Marcerolles » précise : « Un certain chef sioux disait que toutes les choses sont reliées entre elles et que quoiqu’il arrive à la Terre, cela nous arrivera à nous qui sommes ses enfants. Aujourd’hui dans le monde agricole, certaines personnes dont les adhérents de Demain la Terre ont pris conscience d’une évolution sur des valeurs de biodiversité, de développement durable, de valorisation de terroir, d’une culture raisonnée et d’engagements ; c’est ma raison d’être professionnellement aujourd’hui. Je me devais de me rapprocher de Demain la Terre et suis honoré d’en devenir adhérent. »