fbpx

Demain la Terre

Moulin de la Veyssière

Huiles vierges de caractère depuis 1857 extraites de fruits français rigoureusement sélectionnés et fabriquées en Périgord

Noix

Moulin de la Veyssière

Trouvant ses origines au XIIIème siècle, le Moulin de la Veyssière est aujourd’hui presque millénaire. Dernier moulin en activité de la vallée du Vern, quand on en comptait 31 au XVIIIème siècle, c’est un lieu chargé d’histoire.

C’est en 1857 que Jacques ELIAS, meunier de tradition familiale, achète le moulin de la Veyssière. A cette époque, il a pour principale vocation la fabrication de farine. La production d’huile de noix n’est pratiquée que quelques mois par an, l’hiver pour les habitants du coin.

Afin de diversifier l’activité, en 1902, une boulangerie est créée dans une pièce attenante au moulin. Les activités du moulin sont alors très variées : production de farine pour la boulangerie, mouture de grain à la meule pour les animaux, fabrication de pain et durant les mois d’hiver, fabrication d’huile de noix.

En 1968, la boulangerie est déplacée à Neuvic, le petit village duquel dépend le moulin. Dans cette continuité, la minoterie cesse son activité en 1971. Seule la fabrication d’huile de noix perdure par la suite grâce à Jean-Jacques Elias, 5ème génération. Passionné par le moulin, son histoire et cette tradition familiale il perpétue la fabrication d’huile de noix tous les hivers, avec passion.

C’est en 2012 que Christine Elias décide de donner un nouvel élan au moulin : ouverture à la visite, création d’une boutique, développement de la gamme, sont autant de projet entrepris qui permettent à l’entreprise de vivre à nouveau.

En 2020, Paul Dieudonné, le fils de Christine, décide de rejoindre l’aventure. Son ambition : faire connaitre notre belle maison aussi bien en France qu’à l’international tout en préservant les valeurs, l’histoire et la tradition familiale.

Paul DIEUDONNÉ, Dirigeant du Moulin de la Veyssière précise : « Engagés depuis des années pour une production saine, durable, respectueuse de l’environnement et des Hommes, notre adhésion à Demain la Terre vient concrétiser ces engagements.

Le développement durable, la RSE, la promotion de l’économie locale ne doivent plus être uniquement des mots vecteurs de communications positives mais de véritables préceptes guidant la construction de nos entreprises.

En s’associant à la démarche Demain la Terre et à son référentiel exigeant, nous nous assurons de bien agir tant pour nos consommateurs que pour la planète. »